Action motivée par la Compassion

projets soutenus par: Aéropartage, Newrest, Ezer Foundation, Fondation Bel

Pilotés par L’Association B’SaN

Construction de la cantine

Lancement opérationnel des actions nutrition :combattre la faim et la fatigue 

Au regard des propositions formulées dans le rapport « Repérage et diagnostic » mené par B’SaN Asso, le mois d’Aout 2014 était consacré au lancement opérationnel des actions :

  • Rencontres avec les autorités locales 

    B’SaN Asso accompagnée de Aéropartage Mada a été reçu longuement par le Maire de la Commune de Iarinarivo. Ce rendez-vous a été l’occasion de faire plus ample connaissance, de présenter en détail le projet Nutrition, d’avoir l’adhésion des autorités locales et de recueillir leurs besoins et suggestions. Le projet a été adapté en conséquence. Notamment lors de l’enquête diagnostic, B’SaN Asso a noté fortement le manque d’hygiène et de confort des enfants qui mangeaient par terre, dans la poussière avec des ustensiles et vaisselles vétustes. Il a été donc discuté longuement avec le Maire, la possibilité administrative de construire un abri cantine et aussi un espace cuisine attenant. C’est à ce moment que B’SaN Asso et Aeropartage ont recueilli l’avis favorable des autorités de la Commune et aussi du milieu scolaire pour faire construire une cantine pour les enfants de l’école de Tanjondroa.

  • Recherche de partenaire local pour la construction de la cantine 

    Afin de lancer le projet construction de cantine qui fait partie intégrante du projet « Nutrition », B’SaN Asso a entamé immédiatement la recherche de partenaire au niveau local. C’est l’Association EZER qui s’est proposé pour contribuer à ce projet ambitieux mais indispensable pour la bonne marche du projet Nutrition. L’emplacement, les plans, le calendrier, l’organisation ont été vus ensemble et validés par les autorités locales. Il était notamment convenu que les parents d’élèves seront les ouvriers qui vont contribuer à cette construction.

 Construction de la première cantine et introduction de repas diversifié :

Le 18 novembre 2014 la première cantine a été inaugurée. Les repas sont désormais servis dans un lieu propre et protégé. Grâce à B’SaN Asso, EZER et Aéropartage mais aussi grâce à la FRAM, l’association des parents d’élèves qui a fait un travail extraordinaire en se mobilisant jour après jour chacun leur tour pour ériger l’édifice le plus rapidement possible. Depuis Octobre 2014 jusqu’à ce jour, le deuxième repas a donc été amélioré en introduisant des aliments plus variés (légumes, viandes etc…).

[metaslider id=195]

La contribution de Newrest MADAGASCAR servira à aider à diversifier les aliments proposés aux enfants et à veiller à introduire un apport protéique et aussi calcique grâce aux dons réalisés par NEWREST tous les mois. Une enveloppe par mois offerte gracieusement en équivalent produits par NEWREST est une aide considérable pour atteindre cet objectif de diversification.

Construction de la deuxième cantine et introduction des aspects développement durable et économie solidaire

Dans le cadre de cette duplication à partir du projet pilote ci-dessus, B’SaN Asso a pu avoir le soutien de la Fondation Bel pour la construction d’une deuxième cantine. Il consiste à la construction d’une structure de cantine, d’un abri cuisine attenant équipé d’un système de cuisson écologique ainsi que des ustensiles nécessaires à la préparation des repas et au service des repas à table. Le village se situe dans la Communauté de commune de Iarinarivo et le projet s’est déroulé au sein de l’école primaire de Iarinarivo (150 élèves).

  • Coordination stratégique :

La coordination stratégique était assurée par B’SaN Asso qui était en charge de la planification du projet en lien avec les élus et les partenaires locaux et était également l’interlocuteur officiel des élus locaux concernant le projet notamment au niveau de l’implantation de la structure, les conditions d’éxécution des travaux. Une rencontre générale avec le président de l’association des parents d’élèves et la directrice de l’école en présence du représentant de B’SaN, Aéropartage ainsi que le président de l’Association EZER en charge de la coordination des travaux. L’objectif étant d’avoir l’adhésion de tous au projet. Ces démarches stratégiques préalables utiles à la bonne exécution du projet se sont déroulées en Juillet et Août 2016.

  • Coordination technique :

L’autorisation obtenue, l’association EZER a donc travaillé à l’architecture de la structure, son implantation et la planification des travaux . Il s’agit donc d’une structure avec piliers et sans murs (étant donné le climat chaud) constituée de briques, fer, et pierres. Les tables et les bancs sont figés à même le sol pour éviter les vols et le vandalisme. Ils sont également en briques, habillés de carrelages brillants pour faciliter le nettoyage et préserver les conditions d’hygiène. Dans la limite du possible, tous les matériaux ont été commandés au niveau des entreprises locales pour favoriser le développement local et faire des économies CO2. L’activité principale des familles de ce secteur étant la fabrication de briques, les briques ont donc été commandées auprès des parents d’élèves eux-mêmes. A noter que la cuisine est spécialement équipée d’un système de cuisson préservant l’environnement. Il est « figé » dans un support en brique et requiert des combustibles écologiques différents des charbons de bois. En effet, la déforestation pour la fabrication de charbons de bois est un véritable fléau à Madagascar. B’Sa N Asso et ses partenaires étant très sensible à cela et ont fait le choix de ce système de cuisson écologique utilisant des déchets issus des menuiseries comme combustibles

  • Coordination opérationnelle :

La coordination opérationnelle était pilotée par le Président de l’association des parents d’élèves (FRAM) qui a pris la charge d’organiser la participation aux travaux avec l’ensemble des parents d’élèves. L’association Ezer accompagnée d’un chef de chantier supervisait alors l’éxecution des travaux réalisés en très grande majorité par les parents d’élèves selon un planning préalablement établi . Les enfants eux-mêmes ont souhaité aussi aider à transporter les briques .

Une véritable dynamique locale a été enclenchée autour de ce projet qui s’est déroulé en un peu plus de 6 mois seulement (de Juillet 2016 à Janvier 2017). Ce projet a pu fédérer les différents acteurs dans l’environnement de l’enfant dans un contexte très convivial, joyeux et valorisant pour chacun. Depuis Janvier 2017, un système de distribution de repas a donc été lancé en lien avec les parents d’élèves.

  • Opération entrepreunariat social “de la rizière à la cantine” :

Afin d’initier le volet “entrepreunariat social”, B’SaN Asso a contracté une collaboration avec les agriculteurs locaux pour que la culture spécifique de riz (plat principal malgache) pour approvisionner la cantine. L’agriculteur, au delà de la période de culture de riz, pourra jouir de l’utilisation des terres pour planter d’autres semences et en tirer des bénéfices. Plusieurs centaines de kilos de riz ont pu être ainsi récoltés en 2017 pour approvisionner la cantine.

Septembre  2016:  Un village se mobilise pour l’avenir de leurs enfants.

VOIR NOS ACTIONS

NOUS CROYONS AU CHANGEMENT

Améliorer la santé et le bien-être est au coeur de nos actions pour accompagner le développement de celles et ceux qui sont dans le besoin.Nous mettons tout en oeuvre pour améliorer les conditions de vie des individus particulièrement les enfants.

  • Sensibiliser les acteurs locaux, décideurs et parties prenantes à l’importance de la nutrition comme déterminant majeur de santé et ce à tous les âges de la vie ;

  • Développer des actions humanitaires et sociales axées sur le bien-être, la nutrition, la santé et le développement durable ;

  • Créer des activités entrepreneuriat social et économiques notamment dans le domaine de la nutrition et l’accès à l’eau potable ;

  • Mener des études, enquêtes, expertises et recherche, et ce en rapport  avec l’objet de l’association ;

  • Mener des actions d’éducation à la santé, à l’éveil de l’enfant et à la préservation de l’environnement ;

  • Déployer des interventions et  stratégies pour promouvoir la santé maternelle, néonatale et infantile notamment dans le cadre de la lutte contre la malnutrition ;

  • Développer des actions de soutien et de parrainage pour garantir une bonne alimentation de qualité saine et équilibrée aux enfants ;

  • Organiser toute œuvre sociale prenant en compte les besoins des populations locales (distribution alimentaire,  vêtements, matériels scolaires, jeux éducatifs, produits d’hygiène..)

Le sort de la population est au coeur de notre préoccupation, nous nous appuyons fortement sur une forte expertise pour répondre aux besoins grâce à la mobilisation des communautés locales et au soutien du public français.Nous prenons en compte les enjeux de sécurité alimentaire et la protection de l'environnement.

ON PEUT FAIRE LA DIFFERENCE POUR UNE VIE MEILLEURE

Nous n’aurions pas de repos tant que la pauvreté, l'injustice et l'inégalité persistent, Agissons ensemble pour faire la différence

J'AGIS
JE DONNE